SwePub
Sök i SwePub databas

  Utökad sökning

Träfflista för sökning "AMNE:(HUMANIORA och RELIGIONSVETENSKAP Estetiska ämnen Teatervetenskap) ;pers:(Cedergren Mickaëlle)"

Sökning: AMNE:(HUMANIORA och RELIGIONSVETENSKAP Estetiska ämnen Teatervetenskap) > Cedergren Mickaëlle

  • Resultat 1-4 av 4
Sortera/gruppera träfflistan
   
NumreringReferensOmslagsbildHitta
1.
  •  
2.
  • Cedergren, Mickaëlle (författare)
  • L'Idéal monastique chez Huysmans et Strindberg, entre réalité et fiction.
  • 2009
  • Ingår i: Revue de littérature comparée. - Paris : Klincksieck. - 0035-1466. ; LXXXVI:2, s. 165-182
  • Tidskriftsartikel (refereegranskat)abstract
    • Strindberg et Huysmans appartiennent à la même période mystique de fin de siècle et partagent le même rêve religieux, celui notamment de fonder une colonie d’artistes de style monastique. Alors que Huysmans réalise une partie de ses rêves en devenant oblat bénédictin et en essayant de regrouper autour de lui quelques artistes, Strindberg échouera. L’écrivain suédois ne verra jamais son rêve prendre forme tel qu’il l’aura défini avec minutie dans sa correspondance. En revanche, au lieu de devenir moine, il mettra son écriture à contribution pour faire vivre ce rêve à travers de nombreux personnages littéraires de son théâtre. Cette étude examine les deux manières différentes par lesquelles Huysmans et Strindberg ont vécu leurs rêves.
  •  
3.
  •  
4.
  • Cedergren, Mickaëlle (författare)
  • La spiritualité du théâtre strindbergien dans la mouvance de Péladan : L’idéal féminin dans Le Chemin de Damas
  • 2007
  • Ingår i: Romanitas, lenguas y literaturas romances.. - 1937-5697. ; 2:1, s. 33
  • Tidskriftsartikel (refereegranskat)abstract
    • Si la vocation de la femme, et du couple en général, est un sujet de préoccupation dans la littérature française fin de siècle, cet aspect apparaît comme un élément fondamental dans le théâtre de Strindberg et de son confrère français, Péladan. Contemporains l’un de l’autre, Strindberg a toujours admiré l’œuvre de son maître. Aux yeux de l’écrivain Suédois, Péladan est le porte-parole du catholicisme et est à la tête d’un mouvement de conversion qui saisit la France de l’époque. Le projet de cet article est de montrer comment l’idéal féminin se développe chez les deux auteurs en prenant pour objet d’analyse l’étude comparée de leurs pièces, Le Chemin de Damas (1898-1901), La Prométhéide (1895) et Le Prince de Byzance (1896). À l’issue de cet examen, nous dégagerons comment le motif de la chasteté se dessine à travers l’idéal féminin tout en soulevant les divergences d’interprétation chez les deux auteurs. Si Péladan s’inspire de la mythologie grecque en réactualisant notamment le mythe de Pandore, Strindberg réinvestit de son côté ce mythe mais exploite, à la différence de ce premier, la figure mariale de la Vierge Marie, la deuxième Ève, icône de la femme pure, chaste et médiatrice du salut. Au-delà de leurs interprétations théâtrales, qui semblent présenter des issues différentes, un même idéal de virginité semble habiter les personnages.
  •  
Skapa referenser, mejla, bekava och länka
  • Resultat 1-4 av 4
Typ av publikation
tidskriftsartikel (3)
konferensbidrag (1)
Typ av innehåll
refereegranskat (3)
övrigt vetenskapligt (1)
Författare/redaktör
Cedergren, Mickaëlle ... (2)
Lärosäte
Stockholms universitet (4)
Språk
Franska (3)
Engelska (1)
Ämne (HSV)
Humaniora (4)

År

 
pil uppåt Stäng

Kopiera och spara länken för att återkomma till aktuell vy